Exemples d’objectifs à se poser en cours de danse classique

Vous pratiquez la danse classique et vous voulez progresser, c’est formidable !

Pour progresser à un bon tempo, il est bon de se définir un objectif à chaque cours. Vous allez suivre votre cours comme d’habitude, mais à chaque début d’exercice, à chaque fin, à chaque moment possible, faites appel à cet objectif et soyez à l’écoute des sensations et des résultats qui se présentent.

Je vous donne ces exemples d’objectifs possibles. A vous de piocher !

Aujourd’hui…

  • Je soigne la position de mes mains

–> Pour aller plus loin : je dose l’énergie dans mes mains : ni molles, ni contractées à l’excès

  • Je prête attention à l’expression de mon visage

–> Pour aller plus loin : je détends mon front, je décolle mes dents du hauts des dents du bas, je relaxe un peu ma mâchoire, je détends un peu ma langue si elle est très fortement appuyée sur mon palais

  • J’étale mes orteils dans mes chaussons

–> Pour aller plus loin : je prends conscience de mes têtes de métatarses et en même temps, j’appuie le bout de chaque orteil sur le sol

  • Je vérifie mon alignement vertical

–> Pour aller plus loin : je place ma tête au dessus de la zone du coeur, le coeur au dessus de mon bassin, mon coccyx tombe entre mes deux pieds (quand on est sur 2 pieds !!! 🙂 )

  • Je soigne mes préparations de chaque exercice
  • Je compte la musique sur chaque exercice
  • Je m’exerce à mémoriser les exercices. Peu importe si je me trompe, je fais de mon mieux et je sais que la mémoire s’exerce avec la répétition.
  • Je suis présente dans mes ports de bras

–> Pour aller plus loin : je prends conscience que mes bras guident et soutiennent tous mes mouvements. Je créé des formes harmonieuses dans l’espace.

  • Je visualise mon corps comme un tout

–> Pour aller plus loin : j’arrête de voir mon corps comme un découpage de petites parties à qui mon professeur demandent des trucs contradictoires 🙂 Mon corps est “un” et il danse ! Attention : ne confondez pas “danser” et “bouger” : je peux faire “danser tout mon corps” alors que je ne bouge qu’un bras, tant que je danse dans mon corps. Alors que, vu de l’extérieur, seul un bras “bouge”, c’est bien tout le corps qui est investi.

  • Je me concentre sur la propreté de mes positions de fermeture et de passage

–> Pour aller plus loin : je ferme chaque mouvement dans la position demandée par l’enchainement (soit 1ère position, soit 5ème position – ou 3ème position), ma position est propre. Par exemple, lors des dégagés à la barre, je soigne chaque fermeture de dégagé avec intention, jamais au hasard. Ou bien, si je dois faire “glissade puis assemblé”, je ferme bien ma glissade avant le saut.

  • J’observe autour de moi

–> Pour aller plus loin : il est fréquent de participer à un cours de danse sans avoir réellement regardé les autres élèves danser. Cette fois je prends le temps de regarder les autres (notamment lors du travail en deux groupes, ou lors des traversées en diagonales en solo ou duo). J’observe. Quel sentiment cela me donne ?

  • Je respire. Et si on arrêtait l’apnée cette année ? 🙂
  • Je donne de l’amplitude à chacun de mes mouvements

–> Pour aller plus loin : j’occupe l’espace généreusement, je ne rétrécie pas ni mon mouvement, ni ma présence.

  • J’articule mes pieds, je brosse le sol

–> Pour aller plus loin : j’imagine mes pieds aussi agiles que mes mains, je visualise “l’intelligence” de mes pieds. Oui oui ! Mes pieds sont bourrés de terminaisons nerveuses : 7200 par pied !! De quoi réfléchir 🙂

  • Quand je tends mes jambes, je repousse le sol en y mettant de la puissance, qui part de mes pieds et qui remonte mon corps jusqu’au dessus de la tête.

–> Pour aller plus loin : dès les pliés de début de cours, je pousse sur mes pieds pour tendre mes jambes. Je visualise mon corps qui s’étire verticalement, comme une fusée au décollage.

Voici déjà de quoi travailler pour vous, quel que soit votre nombre d’années d’expérience. Par quel objectif allez-vous commencer ?

NB : cet article est formulé au féminin, le travail est identique au masculin. La danse classique est pour tous ceux qui en ont envie !